Fumées de Cuisson

L’air chaud émis lors de la cuisson comprend des substances émanant de la nourriture elle-même, ainsi que d’autres substances dérivées des graisses et huiles utilisées lors du processus de cuisson.
Certaines de ces substances sont responsables des odeurs typiques de cuisson, tandis que d’autres apparaissent sous forme de fumée.
Une partie de cette fumée est susceptible de se condenser et de former des dépôts graisseux dans le four et autour de celui-ci.

Dans un environnement animé de cuisine professionnelle, il est souvent nécessaire de contrôler l’émission des fumées de cuisson pour les raisons suivantes :

♦ Faire de la cuisine un environnement de travail plus agréable.
♦ Améliorer la qualité de l’air dans le restaurant si la cuisine est un espace ouvert.
♦ Empêcher l’accumulation de dépôts graisseux pouvant constituer un risque d’incendie ou pour la santé.
♦ Réduire les mauvaises odeurs à l’extérieur du bâtiment.
♦ Éviter le transfert de saveurs d’un type d’aliment à l’autre.
♦ Permettre à un bâtiment ne possédant pas de système d’extraction de fumées de servir de cuisine.

Il existe de nombreuses méthodes pour réduire les fumées de cuisson. Mais dans la plupart des cas, la meilleure option reste l’installation d’un convertisseur catalytique dans l’appareil de cuisson.
 
 
Fumées de cuisson